Restauration d’œuvres

La restauration d’œuvres est un pan important du travail de gestion des collections.

Hermann Van den Anker,
« Portrait de femme en coiffe ».
huile sur toile, vers 1880. Inv. n°2007.2.1

Voici le rapport de restauration établi par le restaurateur Yves Rosot pour cette toile :

Diagnostic :

Altérations du support :
Toile très encrassée au revers
Châssis infesté par les xylophages, bois très fragilisé
Déformations de planéité de la toile dues en partie à l’agrandissement excessif du châssis à clefs
Soulèvements provoqués par accumulation de corps étrangers entre la toile et la traverse basse du châssis
Déformations en forme de vagues sur les 2 bords du tableau
Toile déchirée en 3 endroits
Altérations de la couche picturale :
Surface encrassée et recouverte d’un vernis épais et jauni
Pertes de matière picturale dues aux 3 déchirures
Crevasses organisées en réseau survenues lors du séchage de la peinture (peau de crocodile)
Gerçures de la couche picturale avec soulèvements (dans la zone à gauche dans le brun foncé entre la manche du costume et la marque de l’ovale du cadre)
Traces de dorure collées dans le vernis et différence dans la couleur laissées par l’ovale de la fenêtre du cadre

Procédure :

Nettoyage de la peinture
Allègement du vernis
Démontage toile / châssis
Nettoyage du revers de la toile
Collage de bandes de tension en bordures
Correction des déformations de la planéité de la toile
Collage des 3 déchirures de la toile
Refixage de la couche picturale soulevée
Confection d’un nouveau châssis à clefs
Remontage toile / châssis
Masticage et ragréage dans les lacunes
Réintégration des couleurs
Vernis de protection

Ce tableau est visible au rez-ce-chaussée du Musée de Pont-Aven, dans la section collection permanente.

Mentions légales | |